%

URBAN HYBRID – Aude Carbone

25,00 20,00

Post-Electro à textes macérés

Vivre en 2153 a cet avantage  : on ne peut que se délecter du son produit par la résonance d’une boîte crânienne en néoacier amplifiée ou des vibrations insolites qui s’échappent d’un cyber œsophage en plastique recyclé. Urban Hybrid est un groupe qui sait jouer DE et AVEC ses propres membres, et vice et versa. Non contents de mettre à profit leurs mutations génétiques -encore subies comme un handicap parmi les humains il y a quelques décennies – et d’avoir détourné les récentes avancées nanotechnologiques pour transformer leurs corps en instruments, leurs textes jouent sur les mots et marquent un point à tous les coups. État des lieux cinglant, sans concession et paradoxalement sans tristesse d’une ère à l’agonie, d’une race qui ne veut plus vivre mais qui n’arrive pas à mourir. Un crescendo sans fausse note de la première à la dernière minute, sur un très très rare support en vinyl de synthèse. À écouter sans attendre.

Description

Titre : Urban Hybrid – Ego d’Égout
Auteur : Aude Carbone

Présentation :

Post-Electro à textes macérés

Vivre en 2153 a cet avantage  : on ne peut que se délecter du son produit par la résonance d’une boîte crânienne en néoacier amplifiée ou des vibrations insolites qui s’échappent d’un cyber œsophage en plastique recyclé. Urban Hybrid est un groupe qui sait jouer DE et AVEC ses propres membres, et vice et versa. Non contents de mettre à profit leurs mutations génétiques -encore subies comme un handicap parmi les humains il y a quelques décennies – et d’avoir détourné les récentes avancées nanotechnologiques pour transformer leurs corps en instruments, leurs textes jouent sur les mots et marquent un point à tous les coups. Etat des lieux cinglant, sans concession et paradoxalement sans tristesse d’une ère à l’agonie, d’une race qui ne veut plus vivre mais qui n’arrive pas à mourir. Un crescendo sans fausse note de la première à la dernière minute, sur un très très rare support en vinyl de synthèse. A écouter sans attendre.

Post-Electro with macerated lyrics

Living in 2153 has this benefit : one can only revel in the sound produced by the resonance of an amplified neosteel made cranial cavity or the freak vibrations that leak out of a recycled plastic cyber oesophagus. Urban Hybrid is a band who knows how to play their members’appendages and the reverse. Not satisfied with the gain they made of their genetic mutations -still suffered as a handicap among human beings some decades ago- nor with the hijacking of the recent nanotech progresses that allowed them to transform their bodies into instruments, their lyrics play with words and strike every time. Cynical state of play, without concession and paradoxically without sadness, of a dying era, of a race that doesn’t want to live anymore but doen’t get to expire. A seamless crescendo from the first to the last minute, on a very very rare synthetic vinyl. To listen without delay.

Infos techniques :

Affiche sérigraphiée 3 couleurs, 33x33cm,
sur papier Fedrigoni Sirio Rouge 290gr
44 exemplaires signés et numérotés,
édition EpOx et BoTOx, Atelier Metemphase, octobre 2019.

Silkscreen printed posters, 3 coulours, 33x33cm,
on Fedrigoni Sirio Red 290gr paper,
44 copies, numbered and signed,
EpOx et BoTOx edition, Metemphase workshop, October 2019.

Informations complémentaires

Poids 0.250 kg
Dimensions 33 × 33 cm